EFFAROUCHEMENT

Depuis de nombreuses années les rapaces sont utilisés pour l’effarouchement d’espèces pouvant être à l’origine de nuisances, notamment les goélands sur les aérodromes, centres d’enfouissement de déchets ultimes......

De par son statut d’espèce protégé le goéland ne peut être chassé ou détruit (sauf dérogation),  il s’agit uniquement d’effarouchement afin de déplacer les populations vers leur habitat d’origine. Le goéland n’a pas de prédateur naturel, il est relativement agressif et n’hésite pas à détruire la progéniture d'une espèce plus faible. Dans certaines villes ces oiseaux sont capables d’attaquer l’homme notamment pour défendre leurs nids.

Il existe d’autres stratégies : L’effarouchent acoustique qui consiste à émettre des sons imitant le cri de détresse du goéland mais ce dernier comprend rapidement la supercherie et n’y prête plus aucune attention. Des campagnes de stérilisation sont organisées mais restent longues et coûteuses avec de faibles résultats. L’utilisation des rapaces pour cet effarouchement s’avère efficace pour peu qu’elle soit constante, régulière et sur une période suffisamment longue.

En effet elle fait appel à la peur du prédateur qui est inscrite dans la mémoire génétique d’une espèce proie comme un danger potentiel ne pouvant être ignoré. Le simple survol d’un site par un rapace engendre la fuite, le retrait, de l’espèce concernée.

La méthode que nous utilisons pour effaroucher le goéland s’applique également à d’autres espèces comme la corneille, le pigeon, l’étourneau sansonnet. Il s’agit d’adapter les rapaces utilisés (faucons, buses de Harris, buses à queue rousse, aigle…) en fonction des sites et des espèces à effaroucher.

 

Depuis peu, nous utilisons une nouvelle technique qui donne d'excellents résultats:

L’utilisation de drones (quadricoptère ou hexacoptère) de petites et moyennes envergures pour l’effarouchement des goélands s’avère particulièrement efficace.

Les « drones » sont équipés d’un contrôleur de stabilisation avec GPS, une sirène à déclenchement du sol accentuant l’effet de panique dans les groupes de goélands et d’une micro caméra avec « retour vidéo » permettant un bon contrôle de la zone à effaroucher.

 

Cette technique nécessite une bonne maîtrise de l’aéromodélisme et une gestion de la sécurité lors des vols (Trajectoires hors zone d’activité).

    

            

 

 

 

Quelques unes de nos réferences en effarouchement:  

Intervention et effarouchement des populations de goélands leucophés (larus michahellis) sur les centres d'enfuissement de dechets ultimes du BALANCAN au   Cannet des Maures, PIERREFEU et BAGNOLS EN FORET.

Intervention et effarouchement des populations de mouettes mélanocéphales (larus melanocephalus) aux abords des bâtiments de ROYAL CANIN dans le GARD.

Intervention et effarouchement de colonies de pigeons bisets (columba livia) à l'intérieur des entrepôts.

Intervention et effarouchement de colonies de pigeons bisets (columba livia) à l'intérieur des entrepôts COFRAFER en région parisienne.

Pour tout renseignement ou devis veuillez nous contacter au  06 51 73 58 66 ou